Quoi de neuf ?

Trois jeunes créateurs franco-canadiens participeront aux Rencontres internationales de jeunes créateurs et critiques des arts de la scène au Festival TransAmériques, à Montréal!

ATFC FTA

 

L’Association des théâtres francophones du Canada est heureuse d’annoncer qu’elle donnera l’occasion, et ce pour une cinquième année, à trois jeunes créateurs de la francophonie canadienne de participer aux Rencontres internationales de jeunes créateurs et critiques des arts de la scène, tenues en marge du Festival TransAmériques. En plus de découvrir certaines des esthétiques les plus pointues des domaines du théâtre et de la danse internationales en assistant à la programmation officielle du festival, les trois participants franco-canadiens auront l’occasion d’échanger avec une trentaine de créateurs de leur génération en provenance de partout sur la planète. Regroupant près d’une trentaine de jeunes professionnels âgés de 25 à 35 ans — créateurs et critiques des arts de la scène du Québec, du Canada et de l’étranger, la délégation 2016 rassemblera des créateurs et critiques en provenance de la France, de la Wallonie-Bruxelles, de divers pays de la Francophonie, de l’Allemagne, de l’Italie et de l’Amérique latine. Il s’agit pour eux d’une formidable occasion de verbaliser et de mieux comprendre certaines des démarches les plus excitantes de la création artistique mondiale. Les Rencontres internationales de jeunes créateurs et critiques des arts de la scène consistent en un séjour de 11 jours réalisé du 29 mai au 8 juin 2016 à l’occasion de la 10e édition du Festival TransAmériques.

La délégation franco-canadienne de cette année sera composée de Marie Farsi (Vancouver, Colombie-Britannique), Lisa L’Heureux (Ottawa, Ontario) et de Ludger Beaulieu (Moncton, Nouveau-Brunswick).

Les Rencontres se dérouleront sous forme de séminaire lors duquel les participants sont invités à approfondir leur réflexion sur la création contemporaine, à confronter leurs réalités artistiques et leurs regards critiques et à partager leur expertise avec leurs pairs. Les participants seront accompagnés d’un médiateur culturel tout au long du projet.

L’ATFC est ravie de permettre à Marie Farsi, Lisa L’Heureux et Ludger Beaulieu de profiter de ses activités de développement professionnel.

Artiste polyvalente de l’Outaouais, Lisa L’Heureux œuvre dans le milieu théâtral dans les domaines de l’écriture, la mise en scène, la traduction et la coordination artistique. Elle est la directrice artistique du Théâtre Rouge Écarlate, membre fondatrice du collectif Les Poids Plumes, et auteure associée au Théâtre du Trillium. Ses plus récents projets incluent : Ciseaux et Pour l’hiver (Théâtre Rouge Écarlate, écriture et mise en scène), Love is in the birds : une soirée francophone sans boule disco et Effet papillon(Théâtre du Trillium, co-écriture et co-coordination artistique), Cabaret trendy-trash/Comment frencher un fonctionnaire sans le fatiguer (Poids Plumes, co-écriture, co-coordination et mise en lecture), Musique pour un monte-charge français (et autres curieux désordres) (Poids Plumes, co-écriture) et À quoi ça sert d’être brillant si t’éclaires personne (Théâtre français du CNA, co-conception/mise en scène).

Marie Farsi est une metteure en scène et une créatrice franco-canadienne qui commence à se tailler une réputation enviable à Vancouver et ailleurs. Sa passion pour le théâtre physique et les cultures se recoupent et lui ont permis de développer un intérêt pour le théâtre d'ailleurs. À travers les années, elle a ainsi étudié la Biomécanique de Vsevolod Meyerhold à Pérouse en Italie, et plus récemment, l'opéra chinois, à l'Académie Nationale des Arts du Théâtre chinois, à Pékin et à Bali.En 2014, elle complétait deux formations en mise en scène et en dramaturgie : une avec le soutien de l’Association des Théâtres Francophones du Canada au Banff Centre avec Maureen Labonté, l’autre avec Laurent Muhleisen, Alexandre Cadieux et Alexandre Koutchevsky dans le cadre de l’École d’été du Centre des auteurs dramatiques, à Montréal. À l’hiver 2016, Marie a pu se rendre à Bali, afin d’étudier la danse traditionnelle de l’endroit. Cette formation s’est déroulée sous les auspices de l’école de théâtre physique Dell Arte International. Ce séjour a été rendu possible grâce au Prix Power Corporation du Canada, que Marie a remporté lors de la dernière édition des Prix d’excellence de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada, la branche philanthropique de l’Association des théâtres francophones du Canada.

Ludger Beaulieu est co-directeur artistique du Théâtre la Cigogne. Il a assumé, avec sa compagnie, la mise en scène de la création Le froid est un détail de l’hiver, un texte de Matthieu Girard, présenté les 1er et 2 mars derniers dans le cadre de la programmation du théâtre l’Escaouette. En janvier 2014, grâce au Prix national d’excellence RBC 2014 octroyé à Ludger par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada, la branche philanthropique de l’ATFC, un laboratoire de création autour de Le froid est un détail de l’hiver a été mené. Ludger est d’ailleurs le seul artiste à avoir remporté deux prix de la Fondation la même année. En 2014, il se voyait décerner également le Prix spécial Suzanne-Cyr, qui lui a permis d’effectuer un stage à la direction artistique du théâtre l’Escaouette. À l’hiver 2014, Ludger a participé au Stage en formation continue au Banff Centre, offert par l’ATFC et l’École nationale de théâtre du Canada. L’atelier mené par Philippe Ducros a jeté les bases de la prochaine création du Théâtre la Cigogne, Violences, en collaboration avec Isabelle Bartkowiak et Bianca Richard. 

L’Association des théâtres francophones du Canada tient à remercier le Conseil des arts du Canada, qui rend possible la participation de cette délégation au Festival TransAmériques.

 

CAC

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

Deux auteures franco-canadiennes prendront part à la Classe de maître offerte par Evelyne de la Chenelière au Festival du Jamais Lu !

JL ATFC

 

Deux auteures franco-canadiennes prendront part à la Classe de maître offerte par Evelyne de la Chenelière au Festival du Jamais Lu !

 

L’Association des théâtres francophones du Canada est heureuse d’annoncer que les auteures Martine Noël-Maw (Régina, Saskatchewan) et Caroline Bélisle (Moncton, Nouveau-Brunswick) participeront à la Classe de maître Impulsions d’écriture, au cours de l’édition 2016 du Festival du Jamais Lu. Elles assisteront également à l’ensemble des activités du Festival. Elles auront la chance de travailler avec l’auteure québécoise Évelyne de la Chenelière, bien connue pour la vingtaine d’œuvres qu’elle a écrites et qui ont été présentées tant au Québec qu’à l’étranger au cours des quelque quinze dernières années. Le 15e Festival du Jamais Lu se tiendra au Théâtre Aux Écuries, à Montréal, du 28 avril au 6 mai 2016. La Classe de maître, qui réunira des auteurs québécois et franco-canadiens, se déroulera du 29 avril au 6 mai 2016. La dernière séance sera suivie d’une fenêtre ouverte, présentée le 6 mai à 16 heures, et à laquelle le public est convié.

Par ailleurs, comme c’est le cas à chaque année, le partenariat entre l’ATFC et le Jamais lu permet à un texte franco-canadien d’être présenté dans la programmation du festival. Cette année, c’est le texte Havre de Mishka Lavigne qui fera l’objet d’une mise en lecture le dimanche 1er mai à 14h au Théâtre Aux Écuries. Soulignons que Mishka Lavigne a eu l’occasion d’amorcer l’écriture de ce texte lors de la Résidence d’écriture franco-canadienne que l’ATFC a tenue au Banff Centre en Alberta, en collaboration avec le Centre des auteurs dramatiques, en février 2015. L’auteur David Paquet y agissait à titre de conseiller dramaturgique. La mise en lecture sera dirigée par Jean-Stéphane Roy, directeur artistique du Théâtre la Catapulte (Ottawa).

L’ATFC est ravie de permettre à Caroline Bélisle et Martine Noël-Maw de profiter de ses activités de développement professionnel.

Auteure originaire de Rouyn-Noranda, au Québec, Martine Noël-Maw vit en Saskatchewan depuis 1993. Elle a obtenu un baccalauréat en études françaises de l’Université de Montréal. Ses écrits lui ont valu plusieurs honneurs dont sept nominations au Prix du livre français des Saskatchewan Book Awards qu’elle a remporté à deux reprises (Amélia et les papillons en 2006, et Dans le pli des collines, 2e édition en 2010). Elle a aussi été finaliste du Prix du récit Radio-Canada 2015.

Résidente de Moncton (Nouveau-Brunswick), Caroline Bélisle a étudié l’interprétation théâtrale à l’Université de Moncton. Son texte Tonic Tuesday a fait l’objet d’une mise en lecture, présentée lors de la dernière édition du Festival à haute Voix, du 16 au 19 avril dernier au théâtre l’Escaouette de Moncton. Déjà, son potentiel et son écriture se démarquent dans la jeune dramaturgie acadienne.

 

L’Association des théâtres francophones du Canada reconnaît l’appui du Conseil des arts du Canada pour la réalisation de ce projet.

CAC

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

L'ATFC vous invite à célébrer le théâtre!!!

Logo JMT WTD

L’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) profite de la Journée mondiale du théâtre pour l’enfance et la jeunesse, soulignée chaque année le 20 mars, et de la Journée mondiale du théâtre (JMT), fêtée tous les 27 mars depuis 1962, pour célébrer cet art rassembleur qui unit des êtres humains qui regardent d’autres êtres humains en train d’agir comme dans la vie. Il s’agit d’un puissant élément de rassemblement des communautés. 

À l’occasion de la journée du 20 mars, l’ATFC produit pour la deuxième année consécutive un message propre à la francophonie canadienne. Elle passe ainsi une commande à un praticien ou à une praticienne du milieu à qui elle donne la responsabilité de témoigner de l’importance du théâtre et de son contact avec des jeunes personnes dans l’espace public. Cliquez ici pour lire le message qu’Esther Beauchemin (auteure, comédiennes et directrice artistique et générale du Théâtre de la Vieille 17, Ottawa) a rédigé à l’occasion de la Journée mondiale pour l’enfance et la jeunesse.
Pour la sixième année consécutive, l’ATFC, Professional Association of Canadian Theatre (PACT) et Playwright’s Guild of Canada (PGC) s’unissent pour faire la promotion de la JMT. Cette année, ils ont demandé à l’artiste polyvalent Sky Gilbert de rédiger le message pancanadien. Pour accéder à la version française de ce message, cliquez ici.
De plus, vous pouvez lire le mot franco-ontarien écrit par la comédienne et auteure d'Ottawa Sasha Dominique, à l'invitation de Théâtre Action, en cliquant ici!TA
Pour des renseignements supplémentaires au sujet des deux journées de célébrations, nous vous invitons à consulter le guide ci-joint.

L’ATFC est un organisme national de service aux arts qui regroupe quatorze compagnies professionnelles de théâtre situées dans six provinces canadiennes où les francophones sont minoritaires (le Nouveau-Brunswick, l’Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique).  Elle appuie ses membres et l’ensemble de la pratique théâtrale professionnelle de la francophonie canadienne depuis 1984.

 

3 logos

Guide JMT 2016
Télécharger Guide JMT 2016Télécharger 
Pour télécharger le mot franco-ontarien
Télécharger Pour télécharger le mot franco-ontarienTélécharger

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

OFFRE D'EMPLOI DIRECTION GÉNÉRALE ET ARTISTIQUE




OFFRE D'EMPLOI

DIRECTION GÉNÉRALE ET ARTISTIQUE
- À diffuser largement -

CONTEXTE 
La Nouvelle Scène est à un point tournant de son histoire alors qu’un projet important de reconstruction de son théâtre est presque terminé. L’inauguration du lieu étant prévue prochainement, l’équipe de LNS bat son plein en vue de ce grand événement qui marquera l’histoire de la culture franco-ontarienne. L’envergure du nouveau lieu nécessite une restructuration de l’organisation et des ressources humaines nécessaires à la mise en opération de ce lieu prestigieux, tant attendu par la communauté franco-ontarienne. À l’aube de la réouverture officielle de son centre de production et de diffusion, La Nouvelle Scène désire mettre sur pied une équipe dynamique et hautement professionnelle qui amènera son bagage de connaissances et d’expertises tout en ayant la capacité de travailler dans un contexte de changement et de réévaluation constante.

À PROPOS DE LA NOUVELLE SCÈNE
La Nouvelle Scène est le Centre de théâtre francophone d’Ottawa situé au 333 King Edward. Ce centre de production et de diffusion des arts de la scène y présente une programmation théâtrale variée de ses quatre compagnies résidentes d’Ottawa (Théâtre du Trillium, Théâtre de la Vieille 17, Vox Théâtre, Théâtre la Catapulte), une série musicale d’une dizaine de spectacles, en plus d’un bon nombre de spectacles des arts de la scène (théâtre, musique, danse, performance) provenant d’autres compagnies de la région, du pays et de l’international. Le nouveau théâtre possède deux studios pouvant accueillir respectivement 173 et 60 spectateurs, un troisième studio de répétition, un bar/terrasse pouvant accueillir plus de 200 personnes pour des évènements spéciaux ainsi qu’une cour intérieure.

La Nouvelle Scène cherche à combler le poste suivant :

Date limite de réception des candidatures : le vendredi 8 avril 2016 à 17h
 
RAPPEL
Vous avez jusqu'au vendredi 18 mars 2016 à 17h pour soumettre votre candidature aux postes suivants :
 
CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI SUR LE SITE WEB
 
OFFRE D'EMPLOI - Direction générale et artistique
Télécharger OFFRE D'EMPLOI - Direction générale et artistiqueTélécharger 

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

 

Liens utiles
Connexion
Copyright © 2014 Association des théâtres francophones du Canada | Droits et aspects légaux
Conception graphique & production web : Existo Communications & Sociotechnologies