Communiqués

Les compagnies franco-canadiennes réitèrent leur engagement envers le développement durable du milieu théâtral


(Ottawa, le 1er juin 2009) Réunies en assemblée générale annuelle, les 28 et 29 mai dernier à Ottawa, les treize compagnies membres de l'Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) ont dressé un bilan des forces et défis du milieu théâtral franco-canadien, poursuivi des travaux sur le dossier de la formation et entrepris une réflexion commune sur la dramaturgie au Canada français. Parmi les forces du milieu, le rayonnement et la circulation de plus en plus importante des productions franco-canadiennes primaient. Grâce aux initiatives nombreuses des compagnies, jumelées aux efforts des réseaux régionaux du Canada français et de l'intérêt grandissant des diffuseurs québécois, les productions grand public tout autant que les productions jeunes publics (enfance et ados) connaissent une diffusion prolongée, parfois sur plusieurs années. Par contre, cette avancée crée un défi de taille pour les compagnies sur le plan du financement puisque dans plusieurs provinces (pensons au Nouveau-Brunswick ou aux provinces de l'Ouest), aucune aide n'est accordée aux tournées des productions artistiques alors qu'au fédéral, le Conseil des Arts du Canada dispose d'un budget nettement insuffisant pour soutenir le niveau d'activité actuel en diffusion des arts vivants. Les compagnies de théâtre ont aussi identifié plusieurs enjeux dans le domaine des ressources humaines : tout au long des travaux et ateliers, les délégués ont soulevé le manque de personnel, besoin lié à l'insuffisance des budgets : l'appui accordé aux organismes artistiques francophones en milieu minoritaire demeure faible dans nombre de provinces et municipalités alors que la capacité de payer des écoles et des diffuseurs dans nos communautés est en deçà des normes canadiennes et québécoises. Ces deux problématiques de fond se répercutent en défis de recrutement et de rétention de personnel, situation qui taxe de façon indue les dirigeants des organismes qui se voient contraints, année après année, à combler les mêmes postes - tout particulièrement dans les domaines de la mise en marché et des communications, des services à la clientèle et des services techniques - , à former les jeunes recrues pour ensuite les voir quitter pour des emplois offrant de meilleures conditions. Par ailleurs, l'atelier du 29 mai consacré à la dramaturgie débutait par les témoignages de deux auteurs bien connus, Michel Ouellette et Herménégilde Chiasson. Ces travaux menaient à l'identification de stratégies et de pistes d'action à mettre en oeuvre dans le but de renforcer la communauté d'auteurs dramatiques, d'appuyer ceux-ci tout au long de leur carrière et de soutenir le développement de leurs oeuvres. À l'issue de l'atelier, les membres confiaient à l'ATFC le mandat de poursuivre cette réflexion et d'entreprendre les démarches nécessaires afin d'accroître les ressources dont dispose le milieu pour soutenir la dramaturgie franco-canadienne et ses créateurs. Les élections au conseil d'administration de l'association nationale voyaient Geneviève Pineault, directrice artistique et générale du Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury) reconduite dans son poste d'administratrice pour un an alors qu'Élise Desveaux Graves, directrice des opérations au Théâtre l'Escaouette (Moncton), fut élue à un mandat de deux ans, succédant à sa collègue, Marcia Babineau, directrice artistique de la compagnie. Les deux élues rejoignent au CA Esther Beauchemin, directrice artistique et générale du Théâtre de la Vieille 17 (Ottawa), et le président de l'ATFC, Craig Holzschuh, directeur artistique et général du Théâtre la Seizième (Vancouver), dont les mandats se poursuivent jusqu'en 2010. « L'assemblée générale des membres nous a permis de faire le point sur les dossiers de l'association et de bien cerner les priorités des membres pour la prochaine année, dont la création d'un institut de formation continue. Grâce à son travail important, l'ATFC poursuit son rôle de chef de file dans la communauté artistique au Canada français », déclarait le président à l'issue des deux journées de délibérations. À court terme, l'ATFC doit maintenant se consacrer à l'organisation du Forum pour le développement durable du milieu théâtral franco-canadien du 14 septembre prochain, promettant de réunir plus de soixante professionnels en marge de Zones Théâtrales, le festival du théâtre des régions du Centre national des Arts du Canada qui se déroulera à Ottawa/Gatineau du 14 au 19 septembre 2009.

- 30-

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]
Version PDF
Télécharger Version PDF 112 Ko 

Pour plus de renseignements, communiquez avec :

Paulette Gagnon
Directrice générale
Association des théâtres francophones du Canada
pgagnon@atfc.ca
1 866 821-2233 ou (613) 562-2233
www.atfc.ca

« Retour | Archives

Liens utiles
Connexion
Copyright © 2014 Association des théâtres francophones du Canada | Droits et aspects légaux
Conception graphique & production web : Existo Communications & Sociotechnologies