Communiqués

La Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada remet des bourses à cinq artistes !

Prix d'excellence 2010

Québec, le 3 juin 2010 - C'est lors d'une réception tenue au Café-bar Le Zinc, dans le cadre du Carrefour international de théâtre et en présence de nombreuses personnalités du milieu théâtral rassemblées pour l'occasion, que la Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada décernait cinq Prix d'excellence dotés de bourses à des artistes de la relève théâtrale du Canada français. Les Prix d'excellence viennent reconnaître la contribution de jeunes professionnels actifs dans le milieu théâtral des communautés francophones en situation minoritaire et les encourage à y poursuivre leur carrière. Chacun de ces prix permet aux lauréats et aux lauréates d'entreprendre un projet de perfectionnement ou de création de leur choix. Pour la première fois cette année, la Fondation remettait le Prix national d'excellence RBC, accompagné d'une bourse de 6 000 $, décerné à la candidature s'étant démarquée parmi toutes celles reçues au plan national. Ce prix a été rendu possible grâce à la générosité de la Fondation RBC. De même, la Fondation remettait, à nouveau cette année, quatre prix assortis d'une bourse de 5 000 $ : un en Atlantique, le Prix Suzanne-Cyr, deux en Ontario, les Prix du ministère de la Culture de l'Ontario, un dans l'Ouest canadien, le Prix Power Corporation du Canada. Prix d'excellence 2010 L'événement était présidé par Jacqueline Pelletier, présidente de la Fondation, qui déclarait : « La Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada est très fière de reconnaître l'excellence de jeunes professionnels actifs dans le milieu théâtral franco-canadien et de permettre à chacun d'eux de développer un projet de perfectionnement ou de création qui sera garant de son avancée dans la carrière et de son enracinement dans la réalité théâtrale franco-canadienne ». Les cinq lauréats des Prix d'excellence 2010 sont : - En Atlantique, récipiendaire du Prix Suzanne-Cyr, du nom de la fondatrice des Religieuse de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur de Moncton, au Nouveau-Brunswick, et présenté par le nouveau directeur artistique des Zones Théâtrales, Centre national des arts du Canada, René Cormier : LOU POIRIER Comédienne et auteure spécialisée dans le théâtre physique, Lou Poirier a été formée, en théâtre, au Département de l'Université de Moncton, au Conservatoire national de la Région de Poitiers, à l'École internationale Lassâard, de Bruxelles et, en danse, à la Bewegungs Art Schule, située en Allemagne. En 2008, on a pu la voir dans Vie d'cheval, un texte pour adolescents de Mélanie Léger et André Roy, présenté par le Théâtre l'Escaouette (Moncton) et, en 2009, dans Mez'elles, une performance-installation unissant la danse et le théâtre, créée par le Théâtre populaire d'Acadie (Caraquet), en collaboration avec la chorégraphe Julie Duguay. Lou Poirier est aussi l'auteure de cette création qui fut présentée lors de L'Estival du Théâtre Populaire d'Acadie, dans le cadre des Courtes formes maritimes, à l'été 2009. Le Prix Suzanne-Cyr permettra d'ailleurs à Lou Poirier de développer la performance-installation Mez'elles. Trois versions longues seront alors créées : la version spectacle de rue, la version « in situ » et la version en salle et/ou galerie d'art. Chorégraphie théâtrale et acrobatique sous le thème de l'image fabriquée et de la dénonciation de la superficialité, Mez'elles est l'histoire un peu tordue d'une femme superstar. Chacun des personnages qui gravite autour d'elle est associé à une des couleurs du drapeau de l'Acadie: La Jaune, La Rouge et La Bleu. La création de cette nouvelle mouture de Mez'elles aura lieu dans quelques mois et sera prête à tourner, au Canada et en Europe, au printemps et à l'été 2011. - En Ontario, récipiendaires des Prix du ministère de la Culture de l'Ontario présentés par Esther Beauchemin et Joël Beddows, respectivement directrice artistique du Théâtre de la Vieille 17 (Ottawa) et directeur artistique sortant du Théâtre la Catapulte (Ottawa) : CÉLESTE DUBÉ ET ANIE RICHER Comédienne, réalisatrice et auteure, Céleste Dubé est finissante du programme Arts d'expression de l'Université Laurentienne, de Sudbury, en 2003. Depuis, elle n'a de cesse de poursuivre sa formation par divers stages ponctuels. De 2003 à 2005, elle faisait partie de la tournée pancanadienne de la production Safari de banlieue, un texte de Stephan Cloutier, produit par le Théâtre la Catapulte. En 2006, elle interprétait le rôle-titre dans Iphigénie en trichromie, de Michel Ouellette, une coproduction de la Catapulte et du Théâtre du Nouvel-Ontario. Plus récemment, Céleste parcourait les routes de l'Ontario et du Québec à l'occasion de la tournée du spectacle jeune public Le grand voyage de Petit Rocher, de Robert Bellefeuille et Chantal Lavallée, produit par le Théâtre de la Vieille 17. En tant que réalisatrice, le travail de Céleste lui a permis de remporter le MCTV Broadcast Prize pour la réalisation du court métrage Nothing in the World, en 2003. Toujours en quête de nouvelles expériences artistiques, Céleste se rendra sous peu à New York pour y suivre deux ateliers de formation avec de très grandes pointures du théâtre américain : le premier, en voix, avec Meredith Monk et, le second, en mouvement avec Anne Bogart et la SITI Company. Approfondir ses connaissances dans le domaine corporel et vocal permettra à Céleste « d'être encore mieux outillée pour créer et contribuer à mon art. Madame Monk et Madame Bogart sauront nourrir mon appétit et ma soif d'acquérir de nouvelles connaissances techniques, ce qui dynamisera sans aucun doute mes projets subséquents ». ANIE RICHER est diplômée du Département théâtre de l'Université d'Ottawa depuis 2003. Immédiatement après avoir terminé ses études, elle a joué pour le Théâtre la Catapulte dans La Meute, d'Esther Beauchemin - où elle fut très remarquée par le milieu et la critique - et dans Iphigénie en trichromie, de Michel Ouellette, un spectacle coproduit par le Théâtre du Nouvel-Ontario et la Catapulte. Encore une fois, elle s'y est démarquée en tant qu'interprète. Dans le dernier cas, elle a su créer le rôle d'un jeune homme qui devait se travestir pour se protéger contre les aléas de la guerre ; un rôle de composition, un défi de taille, qu'elle a relevé de façon magistrale. Le public d'Ottawa a pu également apprécier son grand talent, entre autres dans La Belle et la Bête, un texte d'Eugénie Gaillard, Benjamin Gaillard et Annie Lefebvre, produit par la Compagnie Vox Théâtre et présenté en 2005 et dans Écume, un spectacle du Théâtre de la Cabane Bleue écrit par Anne-Marie White et créé en 2007. Plus récemment, Anie a joué des rôles de composition importants dans la tournée pancanadienne Les Médecins de Molière : elle s'y est démarquée à nouveau avec des rôles de composition particulièrement difficiles. Anie se rendra sous peu au Conservatoire Roy Hart, situé au Château de Malérargues dans le sud de la France, une institution qui s'intéresse particulièrement aux explorations de la voix et du chant au théâtre, de même qu'à la chorégraphie et au mouvement. Ce stage viendra d'ailleurs combler son profond désir d'apprivoiser de nouvelles techniques de jeu, repousser ses limites et élargir l'étendue de son travail en tant que comédienne. - Dans l'Ouest, récipiendaire du Prix Power Corporation du Canada, présenté par le président sortant de l'Association des théâtres francophones du Canada et, directeur artistique du Théâtre la Seizième (Vancouver), Craig Holzschuh : ÉMILIE LECLERC ÉMILIE LECLERC a gradué en interprétation du réputé Studio 58 de Vancouver au printemps 2008. Depuis la fin de sa formation, elle travaille dans le monde artistique de Vancouver en tant qu'actrice, mais aussi en tant que créatrice de théâtre pour le jeune public. Elle a déjà à son actif la création de deux spectacles pour enfants mandatés par Fort Steele Heritage Town, en plus d'être membre fondatrice d'un duo clownesque bilingue appelé G2. On a pu également remarquer son excellent travail dans le rôle de Rayzée dans la production pour adolescents Écran de fumée présentée par le Théâtre la Seizième en 2009. Toujours avec le Théâtre la Seizième, Émilie anime également des ateliers de théâtre dans les écoles de la Colombie-Britannique. Le Prix Power Corporation du Canada lui permettra de se rendre en juillet prochain à l'école internationale Philippe Gaulier, située à Paris, pour y étudier l'univers du bouffon et du clown. « Participer à ce mois de perfectionnement m'aidera certainement à m'épanouir en tant qu'actrice, en plus de m'équiper avec de nouveaux outils pour approfondir mon travail dans l'univers du théâtre clownesque. Je suis convaincue que l'apprentissage que je ferai chez Philippe Gaulier bénéficiera non seulement à moi-même, mais aussi à mon entourage artistique sur la côte Ouest du pays ». Récipiendaire du Prix national d'excellence RBC, présenté par Madame Danielle Bédard, représentante de la Fondation RBC : LYNE BARNABÉ C'est à Lyne Barnabé, comédienne et auteure de Vancouver que revenait l'honneur de remporter le tout premier Prix national d'excellence RBC, remis à la candidature s'étant la plus démarquée parmi les vingt-deux, en provenance d'un peu partout au Canada, qui ont été soumises au jury. À l'automne dernier, le public de Vancouver et du Théâtre la Seizième avait encore une fois l'occasion d'applaudir le talent de Lyne, pour sa prestation dans Le Périmètre, un texte de Frédéric Blanchette. Quelques mois plus tôt, elle faisait partie de la distribution de la coproduction entre la Seizième et l'UniThéâtre (Edmonton) de Lentement la beauté, de Michel Nadeau, où elle interprétait rien de moins qu'une douzaine de personnages. En 2007, son interprétation de la jeune Nathalie lui a valu beaucoup de succès dans la comédie Apocalypse à Kamloops, de Stephan Cloutier, coproduite par le Théâtre la Seizième, le Théâtre la Catapulte et le Théâtre français de Toronto. Quant à lui, le jeune public a pu apprécier les talents de Lyne à l'occasion de la tournée britanno-colombienne de Mathieu Mathématiques, un texte de Michael Gauthier, présenté en 2004. Finalement, comme auteure, le tout premier texte de Lyne Barnabé, Des flocons pour Alicia, a été offert à quelque quatre-vingts reprises au cours de l'année 2008 pour les jeunes de l'Alberta et de la Colombie-Britannique. Le Prix national d'excellence RBC permettra à Lyne d'organiser une retraite d'écriture pour développer le texte Resouche (titre de travail) qu'elle écrit grâce à l'apport de trois comédiennes complices, France Perras, Isabelle Rousseau et Josée Thibeault. L'idée qui sous-tend Resouche est celle de quatre femmes originaires du Québec et de l'Ontario qui ont tout quitté dans leur vingtaine pour se retrouver dans l'Ouest canadien. Quatre parcours différents, mais une donnée commune, l'exil...en fait ce qui est devenu un exil, alors, qu'au départ, il s'agissait plutôt d'une aventure, d'un besoin de changer d'air, de s'exposer à l'inconnu, de se confronter soi-même et, surtout, de se retrouver. Les cinq bourses remises par la Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada viendront donc enrichir le paysage théâtral franco-canadien de solides projets de création et le nourrir d'expertises qui profiteront aux lauréates, mais aussi au milieu pris dans son sens large. La Fondation remercie ses principaux donateurs et partenaires dont la générosité a rendu possible la remise des Prix 2010, soit la Fondation RBC, Power Corporation du Canada, le ministère de la Culture de l'Ontario, les Religieuses de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur, de Moncton (NB), le ministère du Patrimoine canadien, et le Carrefour international de théâtre.

- 30-

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]
Télécharger la version PDF
Télécharger Télécharger la version PDF 632 Ko  

Pour joindre la Fondation et l'ATFC :
Alain Jean, directeur général, ATFC
Tél. : (613) 562-2233 ou 1 866 821-2233
Courriel : ajean@atfc.ca

Pour joindre les récipiendaires des Prix d'excellence 2010 :
Lou Poirier, Prix de l'Acadie (Atlantique)
Courriel : theatralou@yahoo.fr

Céleste Dubé, Prix du ministère de la Culture de l'Ontario
Tél. : (613) 222-8795
Courriel : cedu79@hotmail.com

Anie Richer, Prix du ministère de la Culture de l'Ontario
Tél. : (613) 262-7493
Courriel : v_anier@hotmail.com

Émilie Leclerc, Prix Power Corporation du Canada (Ouest)
Tél. : (778) 317-3686
Courriel : emilieleclerc@live.ca

Lyne Barnabé, Prix national d'excellence RBC
Tél. : (778) 279-1244
Courriel : lbarnabe@shaw.ca

« Retour | Archives

Liens utiles
Connexion
Copyright © 2014 Association des théâtres francophones du Canada | Droits et aspects légaux
Conception graphique & production web : Existo Communications & Sociotechnologies