Atelier 1 : Direction d'acteurs - Développer sa vision et savoir la communiquer

Crédit photo : Julie Perreault
Crédit photo : Julie Perreault

 

Professeure : Dominique Leduc

Dès sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1988, Dominique Leduc participe à la fondation de Momentum, un collectif consacré à la performance, à la multidisciplinarité, aux projets in situ. Son expérience des processus de création l’a amené à travailler comme conseillère pour de nombreux metteurs en scène et chorégraphes, dont Carole Nadeau (Le Pont-Bridge), Isabelle Van Grimde et Marcel Pomerlo. Comédienne aventureuse, Dominique Leduc a joué pour de multiples théâtres : le Théâtre de Quat’Sous (La liberté de Martin Bellemarre et Nom de domaine d’Olivier Choinière) le Théâtre du Nouveau Monde (La divine illusion, Kean, Le Misanthrope, Tristan et Yseult), L’Espace Go (Toutefemme, Top Girls et Désordre public).

À la télévision, elle a participé à plusieurs téléromans et séries dont Providence, Yamaska, Les Hauts et les Bas de Sophie Paquin, Temps dur, Ces enfants d’ailleurs et Cauchemar d’amour, série pour laquelle elle fut mise en nomination au Gala des prix Gémeaux. Au cinéma, on l’a vue entre autres dans Le Démantèlement de Sébastien Pilote, Le météore de François Delisle, Ma fille, mon ange, d’Alexis Durand-Brault et Love-moi, oeuvre marquante du cinéaste Marcel Simard. 

 

Description de l’atelier 

Le metteur en scène est un jalon entre un auteur, son œuvre et les acteurs qui l’incarnent.  Mais le metteur en scène moderne n’est pas uniquement au service d’une pièce, il la réactualise, l’éclaire, lui insuffle un sens personnel, une portée nouvelle. Cet atelier vise à approfondir les processus qui font partie du travail de metteur en scène, de la découverte d’une œuvre, à l’articulation de sa propre vision, jusqu’aux moyens déployés pour la transmettre aux acteurs afin qu’elle s’incarne de manière forte dans leurs corps, dans la manière dont ils disent le texte et dans l’espace scénique.

À partir d’une pièce du répertoire contemporain, ce laboratoire amène les participants à approfondir leur compréhension sensible d’une œuvre et à articuler leur vision. L’atelier s’intéresse tout particulièrement aux manières de s’adresser à un acteur pour qu’il incarne la vision du metteur en scène. Cette recherche se fera avec la participation d’acteurs intégrés au travail d’atelier, au service des apprentis metteurs en scène.

Les participants seront encouragés à faire confiance au processus, à ne pas chercher à être efficace tout de suite, afin de dépasser les a priori, les évidences et faire appel au potentiel évocateur du théâtre, à sa force poétique. Il s’agit de développer l’image qui fait résonner en l’acteur le sens d’une œuvre et ce qu’on désire y projeter.

L’atelier sera divisé en deux temps:

1-Travail de table préliminaire à la mise en espace :

Dégager l’essence de la pensée de l’auteur : voir ce que la pièce remue et comment ces questions résonnent dans notre contemporanéité. Les choses sont rarement blanches  ou noires.  Découvrir tout ce qui se tapit derrière les évidences 

Développer sa vision : traduire ce qu’on ressent de l’œuvre, ce qu’elle fait vibrer en nous, en utilisant des métaphores, des images sensibles, la force des paradoxes.

Communiquer ses intentions artistiques aux acteurs : préciser les intentions, la courbe narrative, exprimer l’effet qu’on cherche à créer, faire jaillir la sensibilité des acteurs…  Leur complexité est une richesse, les écueils sont parfois des tremplins.. 

Apprendre à cerner et à communiquer le niveau de jeu susceptible de traduire ce qu’on cherche : rythme, intentions, musicalité… explorer les silences, chercher à traduire poétiquement ce qui n’est pas dit, l’indicible…

2- Mise en espace :

Faire bouger des acteurs dans l’espace : chercher les lignes de force, le niveau de jeu, développer un langage corporel, un vocabulaire.  Apprendre à jouer avec le rythme,  l’espace, le mouvement, les gestes, les regards et à traduire nos intentions à l’acteur pour que s’incarnent en lui l’âme et la complexité d’une œuvre. Transmettre une vision cohérente à l’ensemble des acteurs.

La préparation avant d’arriver à Banff

Les participants devront lire une pièce suggérée par le professeur et se préparer à y travailler.

Candidats recherchés

Ce stage s’adresse à tout praticien de théâtre qui souhaite approfondir sa capacité à traduire une vision théâtrale auprès des acteurs.

Pour soumettre sa candidature

Les candidats doivent soumettre un curriculum vitae, une lettre d’intention et un bref texte sur leur vision d’une scène tirée de la pièce 13 objets de Howard Barker (pour obtenir une copie de cette scène, prière de communiquer avec Antoine Côté Legault à l’adresse projets@atfc.ca)

 Lettre d’intention (2 pages maximum, 12 point, Times New Roman, Interligne 1.5)

Rédigez une lettre expliquant les raisons qui vous incitent à soumettre votre candidature et comment cette formation s’inscrit dans votre démarche artistique. N’hésitez pas à nous expliquer en détail les raisons qui motivent votre désir d’approfondir votre travail auprès des acteurs, en donnant des exemples concrets.

Texte expliquant votre vision de l’extrait de 13 objets… (1 page maximum)

Expliquez brièvement, d’après vous, ce que l’auteur cherche à communiquer.

Qu’est-ce que cela vous dit ?  Qu’est-ce que ce texte remue en vous ?

Décrivez une image qui rende compte de ce que vous désirez exprimer par rapport à cette pièce. Cette image sensible peut inclure des éléments visuels, sonores… elle peut décrire des gestes, une situation, un rythme.  Pensez que cette image serait potentiellement la première chose que vous communiqueriez à un acteur appelé à jouer ce texte.

Nombre de participants : 3 metteurs en scène

Date limite : 28 juillet 2017 à 17h (heure d'Ottawa)

Pour renseignements et pour soumettre une candidature :

Antoine Côté Legault, agent de projets, Association des théâtres francophones du Canada.

Courriel : projets@atfc.ca

Téléphone : (613) 562-2233 ou 1-866-821-2233

 


Liens utiles
Connexion
Copyright © 2014 Association des théâtres francophones du Canada | Droits et aspects légaux
Conception graphique & production web : Existo Communications & Sociotechnologies