Édition 2015

Partenaires résidence

 

Appel à candidatures pour les auteurs de la francophonie canadienne :

Résidence d’écriture, du 9 au 27 février 2015

Ottawa, le  14  octobre 2014

L’Association des théâtres francophones du Canada, le Centre des auteurs dramatiques et le Banff Centre for the arts unissent leurs forces au sein d’un projet commun et annoncent le lancement d’une activité de résidence destinée aux auteurs dramatiques de la francophonie canadienne. Par francophonie canadienne, on entend les francophones évoluant en situation linguistique minoritaire, c’est à dire à l’extérieur du Québec. Est considéré comme un artiste appartenant à cette collectivité, tout artiste, peu importe son lieu de résidence, dont la pratique professionnelle se déroule en majorité dans la francophonie canadienne.

Cette résidence d’écriture se tiendra au cœur des Rocheuses de l’Alberta du 9 au 27 février 2015.  Les déplacements, à l’aller et au retour se dérouleront les 8 et 28 février. Les auteurs sélectionnés seront complètement pris à charge pour l’ensemble de l’opération (transport aérien, hébergement et repas). La tenue de cette résidence est toutefois toujours conditionnelle à l’obtention du financement par l’ATFC, lequel devrait être confirmé dans les prochaines semaines.

Le projet

Trois auteurs dramatiques, représentant les trois régions où évoluent les compagnies membres de l’ATFC – l’Acadie, l’Ontario et l’Ouest–, seront sélectionnés par un jury indépendant. Ils auront l’occasion de réaliser un projet d’écriture destiné au théâtre et d’être accompagné par un conseiller dramaturgique, l’accompagnement dramaturgique représentant une des caractéristiques primordiales de ce projet. 

L’écriture est d’abord et avant tout un acte solitaire. Les auteurs comptent parmi les artistes du théâtre qui sont les plus isolés. C’est encore plus vrai dans un contexte minoritaire, où les occasions d’émulation sont, par définition, limitées ; les auteurs ont peu d’opportunités de se mettre en contact avec d’autres formes d’écriture que la leur. De même, rares sont les occasions pour les auteurs de fréquenter leurs pairs et de discuter avec eux de leur métier et de certaines problématiques qui y sont reliées.  

L’objectif de cette résidence est de permettre aux auteurs sélectionnés de quitter leur quotidien, de s’extraire de leur milieu, pour se consacrer, dans des conditions optimales de création, à l’émergence d’une œuvre ; tant par le geste de l’écriture lui-même qu’en ce qui regarde la réflexion propre à la structuration d’une proposition esthétique qui souhaite se démarquer. Des rencontres régulières auront lieu avec le conseiller ; des moments d’échanges entre auteurs permettront également d’apporter un regard complémentaire sur les textes en chantier. Finalement, des échanges avec des auteurs de l’anglophonie canadienne présents à une des articulations de la Banff Playwrights Colony seront aussi au programme. Une lecture des textes, au point où ils seront rendus, et donnée par les auteurs eux-mêmes, aura lieu au Banff Centre le vendredi 27 février en après-midi. 

L’objectif d’une résidence est habituellement de permettre à un auteur de se rendre au bout d’une première version d’un texte déjà entamé.

La résidence sera animée par l’auteur David Paquet

David Paquet
Photo: Yannick Corriveau

David Paquet est diplômé du programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada en 2006. Sa première pièce, Porc-épic, éditée chez Dramaturges Éditeurs, est présentée dans plusieurs pays et lui vaut le prestigieux Prix du Gouverneur général du Canada ainsi que le Prix Michel-Tremblay (2010). Sa deuxième pièce, 2h14, coéditée chez Leméac Éditeur et Actes Sud-Papiers, connait des tournées au Québec, en France, au Mexique et en Allemagne où elle est également diffusée sous forme de pièce radiophonique. Elle remporte le prix Sony Labou Tansi en France (2014), le prix de la meilleure production jeune public de l’Association Québécoise des critiques de théâtre (2013) ainsi que le Cochon d’Or du meilleur texte dramatique (Montréal, 2013). Le Brasier, son troisième texte, a été créé au Théâtre des Martyrs à Bruxelles en novembre 2012. Sa dernière pièce Appels Entrants Illimités, écrite pour le Théâtre Le Clou, tourne actuellement au Québec et en France. Parallèlement à sa démarche en écriture dramatique, David Paquet présente aussi des soirées Papiers Mâchés où il performe des solos de littérature orale intégrant contes, poésie et monologues. 

Date limite de dépôt des candidatures : Vendredi le 7 novembre 2014, à 17h. (à l’heure d’Ottawa). Les candidats retenus seront informés dans les premiers jours de décembre. 

Au cours des cinq dernières années, 173 praticiens franco-canadiens ont profité des activités de création, de formation et de ressourcement professionnel offertes par l’ATFC ou son bras philanthropique, la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. 

 

Pour renseignements et pour soumettre une candidature :

Alain Jean, directeur général de l’Association des théâtres francophones du Canada.

Courriel : ajean@atfc.ca

Téléphone : (613) 562-2233 ou 1-866-821-2233

 

Dossier de candidature

 

Le dossier de candidature doit comprendre les documents suivants :

  • Une lettre d'intention.
  • Une brève description de votre projet d'écriture (entre une et deux page/s) précisant, entre autres, à quelle étape vous en êtes.
  • Un extrait de ce texte en chantier. 
  • Un curriculum vitæ détaillé, à jour, avec vos coordonnées complètes (nom, adresse postale, numéro de téléphone, adresse électronique).
  • Un texte de théâtre antérieur.
Télécharger l'appel en format pdf
Télécharger Télécharger l'appel en format pdfTélécharger 

Liens utiles
Connexion
Copyright © 2014 Association des théâtres francophones du Canada | Droits et aspects légaux
Conception graphique & production web : Existo Communications & Sociotechnologies