La formation et le développement professionnel

Une réflexion qui s’est cristallisée depuis le milieu des années 2000.

Des actions qui se sont intensifiées depuis le début de la décennie 2010.

Dès sa fondation, en 1984, l’ATFC a démontré un intérêt réel et marqué face à tout ce qui concerne la formation et les initiatives de ressourcement professionnel dont bénéficient les employés de ses compagnies membres, ainsi que les praticiens qui y sont associés. La question de la formation est ainsi débattue au sein des premières assemblées générales annuelles. Toutefois, les ressources accessibles à l’association la conduisent alors à l’écarter des priorités.

Il faudra attendre le tournant des années 2000 pour que l’ATFC puisse véritablement amorcer des actions en ce sens. À l’époque, l’association cherche, faute de moyens, à greffer des activités de formation à des activités existantes. C’est ainsi que l’ATFC a tenu trois éditions de l’événement les Chantiers-théâtre (Edmonton 2000, Moncton 2002, Toronto 2004), une activité qui a représenté une solution ponctuelle et temporaire aux besoins du milieu franco-canadien en matière de formation et de diffusion. Les Chantiers-théâtre ont disparu peu avant leur quatrième édition, prévue pour se tenir à Saskatoon, en 2006.

C’est suite à cette annulation que l’association a - un peu par la force des choses-, établi la formation comme une de ses grandes priorités, fait passer sa réflexion à une vitesse supérieure, et commencé à réellement se documenter sur le sujet. Sont nées de cette réflexion de nombreuses initiatives qui participent aujourd’hui à l’essor de l’ensemble du milieu théâtral de la francophonie canadienne. 

Ainsi, entre les années 2006 et 2008, l’Association des théâtres francophones du Canada a mené de nombreux travaux dans le domaine de la formation, en se penchant de façon particulière sur les dossiers de la formation et du développement professionnel. Ces travaux sont nés de la volonté bien réelle de l’association de pallier aux carences fort importantes qui existaient tant en formation de base qu’en formation continue au Canada français, un des vecteurs primordiaux à la consolidation et au développement du milieu. Sous la tutelle de la directrice générale de l’époque, Paulette Gagnon, l’ATFC a ainsi entrepris plusieurs travaux, en compagnie de l’ancien directeur du Conservatoire d’Art dramatique de Québec,  Marc Doré, tenant de multiples instances de concertation, tant avec ses compagnies membres qu’avec plusieurs praticiens - expérimentés et émergents-, des représentants du domaine de la formation, ou encore des organismes du secteur artistique et culturel de la francophonie canadienne et du Québec. À ce moment, les travaux avaient pour but de mieux cerner les besoins du milieu, de développer la vision d’un continuum de la formation théâtrale au Canada français, en incluant d’un seul regard l’entraînement de base et le développement professionnel. Ces deux années de rencontres ont alors permis à l’association d’accoucher d’un Plan d’action, rédigé par le consultant Robert Gagné, et dont le mandat était de guider les actions de l’ATFC entre les années 2008 et 2013. 

Cliquez ici pour consulter le Plan d'action 2008/2013 ou les enquêtes menées par l'ATFC .

Un ensemble de réponses en formation continue

À compter de la saison 2010-2011, l’ATFC a ainsi développé une série de réponses face à l’absence d’une formation initiale pratique dans la francophonie candienne qui puisse se comparer avec ce qui se fait ailleurs. Toutes ces activités participent au même objectif, briser l’isolement des praticiens du Canada français et les mettre en contact avec une formation et une pratique de haut niveau.

Afin d’assurer la vitalité et la pérennité de la pratique théâtrale professionnelle au sein de son milieu, l’ATFC a développé, au cours des dernières années, des partenariats avec les organismes suivants :  

  • Le CEAD 

En favorisant la présence (les années paires), d’un groupe d’auteurs et, parfois, de metteurs en scène, à la série de lectures Dramaturgies en dialogue. Cette initiative a pour but de leur permettre de découvrir certaines déclinaisons de la dramaturgie actuelle d’auteurs membres du CEAD, ainsi que d’auteurs en provenance d’un pays invité (la France, la Catalogne, l’Allemagne,des pays africains, la Flandre, etc.).

En créant, en 2015, une résidence d'écriture franco-canadienne, qui se déroule tous les deux ans au Banff Centre, en Alberta.

  • Le Festival du Jamais lu

En permettant, à chaque année depuis 2011, à trois auteurs de suivre une classe de maître (avec Jean-Marc Dalpé, Daniel Danis et, en 2013, Pauline Sales, Carole Fréchette, Evelyne de la Chenellière, etc.). 

  • Le Festival TransAmériques 

En donnant l’occasion, depuis le printemps 2012, à trois jeunes créateurs (auteurs, metteurs en scène, concepteurs) de participer aux Rencontres internationales de jeunes créateurs et critiques des arts de la scène.

  • Le Carrefour international de théâtre

En mettant sur pied des laboratoires de création, qui permettent à une vingtaine d’artistes (auteurs, metteurs en scène et comédiens) de la ville de Québec et de la francophonie canadienne de collaborer et de travailler ensemble sur une matière commune, soit une série de textes en chantier, dont la plupart sont issus du Canada français. Ces textes sont ensuite présentés au public.

  • Petits bonheurs 

En permettant, aux deux ans, à trois créateurs franco-canadiens de se rendre au festival pour y suivre des ateliers, assister à des spectacles, et discuter avec leurs créateurs afin de s’initier à ce créneau si particulier. Une deuxième phase de travail permet ensuite à chaque créateur de développer un projet dans sa région, accompagné d'une spécaliste en création pour la Petite enfance.

  • Le Banff Centre et l’École nationale de théâtre du Canada 

En créant un stage annuel en formation continue d’une durée de trois semaines au cœur des Rocheuses albertaines. 

 

Plan d’action 2014-2017

Le 28 mai 2013, réunis en assemblée générale, les membres de l’ATFC adoptaient le nouveau Plan d’action en formation, qui guidera l’association entre 2014 et 2017.

On peut le consulter en cliquant ICI

Vous pourrez en apprendre davantage sur les six institutions qui offrent une formation de base, et avec lesquelles l’ATFC est en contact, en consultant les liens suivants : 

Liens utiles
Connexion
Copyright © 2014 Association des théâtres francophones du Canada | Droits et aspects légaux
Conception graphique & production web : Existo Communications & Sociotechnologies