Quoi de neuf ?

Geneviève Pineault nommée à la direction générale de l'ATFC

ATFC

 

Geneviève Pineault nommée à la direction générale de

l’Association des théâtres francophones du Canada

 

Le conseil d’administration de l’Association des théâtres francophones du Canada est très fier d’annoncer la nomination de Geneviève Pineault à la direction générale de l’organisme! Actuelle présidente de l’ATFC depuis 2014 et directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario depuis 2004, elle prendra le relais de Louise Allaire, qui assurait l’intérim depuis le départ d’Alain Jean. Elle fera son entrée en poste officielle le 8 août 2017.

Sa connaissance fine des enjeux du théâtre francophone du Canada, son engagement, sa capacité à mobiliser les gens et à mener des projets jusqu’à leurs pleines réalisations ont convaincu le jury qu’elle représentait la personne tout indiquée pour relever les défis actuels.

« Je suis très heureuse de poursuivre mon travail auprès de l’ATFC, cette fois-ci à la direction générale, et d’œuvrer au service de ses membres et du milieu. Les dossiers de la formation continue, de la diffusion et surtout, du renforcement des capacités artistiques du milieu théâtral franco-canadien, me passionnent. J’ai bien hâte de poursuivre leurs développements et de travailler au service de nos membres et du milieu, de concert avec un conseil d’administration et une équipe solide! » - Geneviève Pineault

Finissante du Département de théâtre de l’Université d’Ottawa en 1999, Geneviève Pineault œuvre dans le milieu théâtral depuis vingt ans. Depuis juillet 2004, elle est à la barre du Théâtre du Nouvel-Ontario à titre de directrice artistique. Le Prix d’excellence artistique 2009 de Théâtre Action, catégorie «Avant scène», lui est décerné pour sa mise en scène de SLAGUE - L’histoire d’un mineur de Mansel Robinson, traduite et interprétée par Jean Marc Dalpé. En 2015-2016, elle signe l’adaptation et la mise en scène du roman Un vent se lève qui éparpille de Jean Marc Dalpé, une coproduction du TNO, du Théâtre de la Vieille 17 et du Théâtre français du Centre national des Arts. Plus récemment, elle assurait la mise en scène de Rearview de Gilles Poulin-Denis, présenté en français et en anglais, en coproduction avec le Sudbury Theatre Centre. Sous sa direction, le TNO a reçu en 2014 le prestigieux Prix de la première ministre de l’Ontario pour l’excellence artistique.

Les membres de l’ATFC la remercie pour son mandat de présidente depuis 2014. Nous vous informerons de sa succession après l’assemblée générale, qui aura lieu en clôture des Zones Théâtrales au mois de septembre à Ottawa. 

Pour télécharger le communiqué
Télécharger Pour télécharger le communiquéTélécharger 

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

Appel de candidatures pour la septième édition du stage intensif en formation continue au Banff Centre for the Arts!

BanffATFCENT

 

Appel de candidatures pour la septième édition du stage intensif en formation continue à l’intention des praticiens de théâtre du Canada français au Banff Centre, du 19 novembre au 9 décembre 2017 !

 

Offert en partenariat avec : l’École nationale de théâtre du Canada et le Banff Centre

 

Soucieuse d’offrir une réponse soutenue aux besoins de formation continue des praticiens de théâtre du Canada français, l’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) lance aujourd’hui l’appel de candidatures de la septième édition du stage professionnel, dont la date limite est le vendredi 28 juillet 2017.

Dans les montagnes de l’Alberta, isolés de toute contrainte extérieure, les artistes sélectionnés pourront s’entraîner et se former sous la gouverne de professeurs émérites de l’École nationale de théâtre du Canada., sous la direction artistique de Robert Bellefeuille et d’Antoine Côté Legault.

Lors de ce stage, trois ateliers seront offerts. L’atelier «Direction d’acteurs – Développer sa vision et savoir la communiquer»  sera donné par Dominique Leduc.  Quant à elle, Denise Guilbault proposera l’atelier «L’intelligence du texte au service de l’acteur – Mieux lire pour mieux jouer». Paul Lefebvre, Maureen Labonté et Guy Nadon se partageront l’atelier «Shakespeare à hauteur d’homme : faire résonner les classiques aujourd’hui» à raison d’une semaine chacun. 

Les participants recherchés sont des professionnels de théâtre qui possèdent un minimum de cinq années d’expérience. Aucune limite quant à un maximum d’expérience n’a toutefois été fixée. 

Les candidats retenus devront défrayer des coûts d’inscription de trois cents soixante-quinze dollars (375,00$). Toutes les autres dépenses seront couvertes par le projet. Grâce au soutien généreux du Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts et du Service du théâtre du Conseil des Arts du Canada, une douzaine de  praticiens de théâtre du Canada français auront la chance de se rendre au Banff Centre du 19 novembre au 9 décembre 2017 afin de participer à un stage intensif en jeu et en mise en scène.

On trouvera une description détaillée du contenu de chacun des ateliers sur le site web de l’ATFC.

Date limite d’inscription

Les participants ont jusqu’au 28 juillet 2017 à 17h (à l’heure d’Ottawa) pour soumettre leur dossier de candidatures. Ils doivent postuler à un atelier précis. S’ils souhaitent que leur candidature soit considérée pour plus d’un atelier, ils doivent envoyer des demandes distinctes. Un jury formé d’artistes professionnels sera chargé de faire la sélection des candidats.

Pour renseignements et pour soumettre une candidature, veuillez vous adresser à Antoine Côté Legault, agent de projets de l’Association des théâtres francophones du Canada, par courriel à projets@atfc.ca, ou par téléphone au (613) 562-2233 ou 1-866-821-2233 (sans frais).

Pour télécharger l'appel de candidatures dans sa version intégrale
Télécharger Pour télécharger l'appel de candidatures dans sa version intégraleTélécharger 

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

Lancement du concours de la treizième édition des Prix d'excellence de la Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada!

 

BNFATFCRBC

 

LANCEMENT DU CONCOURS DE LA TREIZIÈME 

 ÉDITION DES PRIX D’EXCELLENCE!

 

La Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada lançait aujourd’hui l’édition 2017 du concours national de ses Prix d’excellence. Cette année, elle remettra : 

  • Huit bourses à des professionnels actifs dans le milieu théâtral franco-canadien depuis un minimum d’un an et un maximum de dix ans et ce, toute expérience confondue ;
  • Une bourse pour permettre à un auteur d’effectuer une résidence d’écriture d’un mois en Belgique. Pour ce prix, tous les auteurs de la francophonie canadienne sont admissibles, sans égard leur expérience.

Prix nationaux

Prix national d’excellence RBC pour un artiste émergent

Encore une fois cette année, la Fondation remettra le Prix national d’excellence RBC pour un artiste émergent, accompagné d’une bourse de 8 000 $, à l’artiste ou au travailleur culturel dont la candidature se sera démarquée parmi toutes celles reçues au plan provincial ou régional. Il n’est pas nécessaire de soumettre sa candidature de façon explicite au Prix national d’excellence RBC pour un artiste émergent. Tous les candidats qui postulent à un prix de nature régionale ou provinciale voient d’office leur demande être soumise dans le cadre de ce prix.

Le Prix du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles

Ce prix permettra à un auteur, sans limite quant à son expérience, d’effectuer une résidence d’écriture d’une durée d’un mois à la Conciergerie de Mariemont, en Belgique. D’une valeur approximative de 12 000 $, la bourse associée à ce prix couvrira l’ensemble des dépenses inhérentes à la résidence de l’auteur.

Le Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles, gère une résidence d'auteurs en Hainaut, dans le domaine de Mariemont. Celle-ci est entièrement dédiée aux écritures dramatiques et accueille un seul écrivain à la fois. Le Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles offrira le logement tout équipé durant un mois, l'encadrement dramaturgique, la promotion de l'auteur et de ses textes auprès des professionnels et du public, etc.

Pour obtenir plus d’informations concernant le Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, vous pouvez visiter son site internet.

 

En plus de décrire, à l’intérieur du formulaire, le projet d’écriture qu’il désire réaliser durant la résidence, l’auteur devra soumettre un texte antérieur et complété ainsi que quelques extraits d’un texte en chantier à l’attention du jury. 

 

Prix régionaux

Les 7 bourses accordées à de jeunes professionnels de la relève au plan provincial ou régional :

Ces bourses viennent reconnaître la contribution de jeunes professionnels qui sont actifs dans le milieu théâtral de la francophonie canadienne. Elles ont pour objectif de les encourager à y poursuivre leur carrière. Il ne s’agit cependant pas de prix de carrière, ou d’une reconnaissance de ce que l’artiste a pu faire au cours de la saison précédente, ou même de celle en cours. Le parcours général du candidat depuis son arrivée dans le milieu professionnel, la qualité et la pertinence du projet qu’il ou elle propose comptent à valeur égale dans le choix du jury.

Acadie

▪  Le Prix Viola Léger d’une valeur de 5 000$ sera remis à un projet de création;

▪  Le Prix Banque Nationale d’une valeur de 5 000 $ sera remis à un projet de formation

▪  Le Prix spécial Suzanne-Cyr d’une valeur de 5 000 $ sera remis à un artiste afin de lui permettre d’effectuer un stage au Théâtre populaire d’Acadie. Veuillez noter que le Prix spécial Suzanne-Cyr est remis sur invitation et que le/la lauréat/e n’a pas à postuler pour l’obtenir.

Ontario

▪ Le prix Création de l’Ontario d’une valeur de 5 000 $ permettra au récipiendaire d’effectuer un projet de création;

▪ Le prix Formation de l’Ontario d’une valeur de 5 000 $ permettra au récipiendaire d’effectuer un projet de formation.

Ouest

▪ Le Prix Power Corporation du Canada, d’une valeur de 5 000 $ permettra au récipiendaire de réaliser un projet de formation.

Le Prix Roland Mahé-Banque Nationale, vient souligner l’apport exceptionnel au théâtre de l’Ouest et au théâtre de l’ensemble de la francophonie canadienne de celui qui a dirigé le Cercle Molière, à Saint-Boniface au Manitoba, de 1967 à 2012. D’une valeur de 5 000 $, il permettra au récipiendaire de réaliser un projet de création.

Critères d’admissibilité aux prix provinciaux ou régionaux

▪ Pour soumettre sa candidature, un individu doit œuvrer professionnellement depuis au moins un an au sein du milieu théâtral et depuis un maximum de dix ans, toutes expériences confondues. De même, sa pratique doit s’ancrer dans le milieu de la francophonie canadienne de façon majoritaire. Par milieu de la francophonie canadienne, on entend les provinces où les francophones sont en situation linguistique minoritaire.

▪ Les candidates et candidats peuvent œuvrer dans tous les champs théâtraux : écriture dramatique, mise en scène, jeu, scénographie, éclairages, régie, administration, direction de production, etc.

▪ Une personne qui a reçu un Prix d’excellence de la Fondation ne peut postuler l’année suivante. Par contre, elle est de nouveau admissible (si elle œuvre dans le milieu professionnel depuis un maximum de dix ans) deux années après avoir reçu un prix. Ce critère ne s’applique toutefois pas aux lauréats du Prix spécial Suzanne-Cyr, qui peuvent postuler pour un autre prix dès l’année suivante.

▪  Si un artiste individuel souhaite proposer sa candidature dans le cadre d’un projet collectif où d’autres créateurs sont impliqués au plan de la conception même de l’œuvre, il doit soumettre avec sa candidature une lettre signée par les autres créateurs participant au projet dans laquelle ces derniers expriment leur accord à ce que leur collègue postule à titre individuel, même si le projet est d’ordre collectif.

Un candidat peut soumettre un projet dans chacun des deux volets (formation ou création). Il ou elle ne peut toutefois soumettre plus d’un projet par catégorie. Par ailleurs, un candidat ne peut remporter, la même année, un prix régional et le Prix national d’excellence RBC pour un artiste émergent.

Pour soumettre une candidature

Les candidats devront soumettre :

▪       un curriculum vitae à jour (maximum cinq pages) ;

▪       un formulaire de candidature dûment rempli ;

À même le formulaire

▪       une présentation du projet qu’ils souhaitent réaliser avec la bourse (max. trois pages) ;

▪       une prévision budgétaire, expliquant de quelle façon le montant associé au prix pour lequel il ou elle postule sera utilisé ;

▪       une lettre de parrainage* du dossier de candidature ;

Pour le Prix Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles seulement

▪       quelques extraits du texte en chantier sur lequel il souhaite travailler en résidence ;

▪       un texte antérieur et complété.

Lettre de parrainage : les candidats aux huit prix destinés à la relève doivent faire parrainer leur dossier avant de le soumettre à la Fondation. Les personnes suivantes peuvent agir à titre de parrain ou de marraine :

 - Les directions artistiques des compagnies de l’ATFC;

 - Les directions administratives des compagnies de l’ATFC;

 - Un/e artiste individuel/le de la francophonie canadienne reconnu/e par ses pairs, au parcours étoffé et comptant des réalisations d’importance.

Il est à noter que cette forme de parrainage n’engage pas, sauf si elle ou il le désire, la compagnie ou l’artiste individuel au-delà du fait de reconnaitre le professionnalisme du candidat et le fait que sa pratique professionnelle s’incarne de façon majoritaire dans la francophonie canadienne. Une compagnie ou un artiste individuel peut parrainer autant de candidats qu’il ou elle le désire. Il est également à noter que les artistes qui postulent pour le Prix du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles n’ont pas à faire parrainer leur candidature.

Projets soutenus

Pour la relève théâtrale, la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada appuie des projets de création ou de formation. Par projets de création, on entend, par exemple, l’écriture d’un texte, un projet d’écriture scénique, la préparation d’un spectacle autogéré, etc. L’appui de la Fondation sert au développement ou encore à la réalisation du projet. 

Par projets de formation, on entend toutes formes de stage, dont la durée peut être variable, ici ou à l’étranger. Il n’est pas nécessaire d’être déjà accepté au stage pour lequel on dépose un projet au moment de soumettre sa demande à la Fondation. Par contre, il va de soi que les candidatures pour lesquelles le postulant peut démontrer qu’il est déjà accepté pour suivre son stage seront favorisées. L’appui de la Fondation peut couvrir les frais d’inscription, le transport, l’hébergement et les frais de subsistance relatifs au projet.

On trouvera de multiples exemples de projets soutenus à travers les années en consultant le site Internet de la Fondation : à la section Bourse/Les lauréats à travers les années.

 

Soumission des candidatures

 

Les postulants à l’ensemble des prix de la Fondation sont invités à soumettre leurs candidatures par courriel à l’attention d’Antoine Côté Legault, Agent de projets à l’Association des théâtres francophones du Canada, en écrivant à projets@atfc.ca

Un jury indépendant, formé de professionnels chevronnés, évaluera les demandes et sélectionnera les récipiendaires des Prix d’excellence 2017. Ceux-ci seront remis à  la mi-septembre, à Ottawa, dans le cadre des Zones Théâtrales.

Pour obtenir le formulaire de candidature et des précisions quant aux modalités du concours, voir les documents ci-joints. Vous pouvez également visiter le site fondationtheatrefrancophone.ca ou communiquer avec Antoine Côté Legault, en écrivant à projets@atfc.ca ou en composant, sans frais, le 1 (866) 821-2233 ou le (613) 562-2233.

Les individus intéressés sont invités à faire parvenir leurs candidatures à la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada d’ici jeudi le 25 mai 2017 à 17h, heure d’Ottawa.

 

Pour télécharger l'appel de candidatures
Télécharger Pour télécharger l'appel de candidaturesTélécharger 
Pour télécharger le formulaire d'inscription
Télécharger Pour télécharger le formulaire d'inscriptionTélécharger

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

Trois jeunes créateurs franco-canadiens participeront aux Rencontres internationales de jeunes créateurs et critiques des arts de la scène au Festival TransAmériques, à Montréal!

 

ATFCFTA

Trois jeunes créateurs franco-canadiens participeront aux Rencontres internationales de jeunes créateurs 

et critiques des arts de la scène au Festival TransAmériques, à Montréal!

L’Association des théâtres francophones du Canada est heureuse d’annoncer qu’elle donnera l’occasion, et ce pour une sixième année, à trois jeunes créateurs de la francophonie canadienne de participer aux Rencontres internationales de jeunes créateurs et critiques des arts de la scène, tenues en marge du Festival TransAmériques. En plus de découvrir certaines des esthétiques les plus pointues des domaines du théâtre et de la danse internationales en assistant à la programmation officielle du festival, les trois participants franco-canadiens auront l’occasion d’échanger avec une trentaine de créateurs de leur génération en provenance de partout sur la planète. Regroupant près d’une trentaine de jeunes professionnels âgés de 25 à 35 ans — créateurs et critiques des arts de la scène du Québec, du Canada et de l’étranger, la délégation 2017 rassemblera des créateurs et critiques en provenance de France, de Wallonie- Bruxelles, de divers pays de la Francophonie et du monde arabe, d’Allemagne, d’Italie, d’Amérique latine, de Suisse, du Québec et de la francophonie canadienne. Il s’agit pour eux d’une formidable occasion de verbaliser et de mieux comprendre certaines des démarches les plus excitantes de la création artistique mondiale. Les Rencontres internationales de jeunes créateurs et critiques des arts de la scène consistent en un séjour de 11 jours réalisé du 29 mai au 8 juin 2017 à l’occasion de la 11e édition du Festival TransAmériques.

La délégation franco-canadienne de cette année sera composée de Laura Lussier (Saint-Boniface, Manitoba), Xavier Lord-Giroux (Fredericton, Nouveau-Brunswick) et Éric Perron (Ottawa, Ontario).

Les Rencontres se dérouleront sous forme de séminaire lors duquel les participants seront invités à approfondir leur réflexion sur la création contemporaine, à confronter leurs réalités artistiques et leurs regards critiques et à partager leur expertise avec leurs pairs. Les participants seront accompagnés d’un médiateur culturel tout au long du projet.

L’ATFC est ravie de permettre à Laura Lussier, Xavier Lord-Giroux et Éric Perron de profiter de ses activités de développement professionnel !

Diplômée du programme de théâtre de l’Université de Winnipeg, Laura Lussier est comédienne, chanteuse, metteure en scène et animatrice d'ateliers de théâtre. Laura a fondé le Théâtre p’tits bouts d’choux, une compagnie qui crée des présentations théâtrales interdisciplinaires qui visent à engager et émerveiller les tout-petits d’un à trois ans en leur permettant de vivre une expérience artistique et sensorielle qui nourrit leur curiosité et leur imagination, tout en développant en eux une appréciation des arts.

Xavier Lord-Giroux est originaire de Dieppe (Nouveau-Brunswick) et est bachelier en art dramatique (Université de Moncton, 2013). En 2014, il a été stagiaire en mise en scène au Théâtre National Radu Stanca de Sibiu, en Roumanie. Depuis, il a mis en scène des pièces au Théâtre de l'Île de Gatineau et au Théâtre Capitol de Moncton, entre autre, en plus de faire du travail en interprétation et en écriture dramaturgique. Xavier est aussi président (par intérim) de la Société Nationale de l'Acadie et il habite actuellement à Frédéricton. 

Éric Perron a terminé une maîtrise en Pratique de la mise en scène au Département de Théâtre à l’Université d’Ottawa. Ses récents projets sont : On verra (2016, Théâtre du Trillium), Du poil aux pattes comme les CWAC’s (2014, Théâtre la Barouette),  Retour à Prypiat (2011), Les Guerriers (2010), ainsi qu’une co-mise en scène, Monstres sans soucis (2013), ces trois derniers projets avec le  Théâtre de Dehors. 


L’Association des théâtres francophones du Canada tient à remercier le Conseil des arts du Canada, qui rend possible la participation de cette délégation au Festival TransAmériques.

 CAC


L’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) est un organisme national de service aux arts qui regroupe quatorze compagnies professionnelles de théâtre situées dans six provinces canadiennes où les francophones sont minoritaires (le Nouveau-Brunswick, l’Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique). Elle appuie ses membres et l’ensemble de la pratique théâtrale professionnelle de la francophonie canadienne depuis 1984.

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

 

Liens utiles
Connexion
Copyright © 2014 Association des théâtres francophones du Canada | Droits et aspects légaux
Conception graphique & production web : Existo Communications & Sociotechnologies